Préposé à la protection des données et transparence Jura-Neuchâtel

Enregistrement à l'insu des participants (2014.0822)

Protection des données

Les séances des entités peuvent-elles être enregistrées à l'insu des participants ?

Avis du PPDT 2014.0822 publié le 11 septembre 2014

* Au vu de l'évolution de la technologie, il n'est plus rare que des personnes assistant à une séance avec des collaborateurs d'une entité, ou lors d'une conversation téléphonique, enregistrent les conversations sans en informer tous les participants.

Le Code pénal (RS 311.0) sanctionne sévèrement les enregistrements audio faits à l'insu des participants :

Celui qui, sans le consentement des autres interlocuteurs, aura enregistré sur un porteur de son une conversation non publique à laquelle il prenait part,

celui qui aura conservé un enregistrement qu'il savait ou devait présumer avoir été réalisé au moyen d'une infraction visée à l'al. 1, ou en aura tiré profit, ou l'aura rendu accessible à un tiers,

sera, sur plainte, puni d'une peine privative de liberté d'un an au plus ou d'une peine pécuniaire. (art. 179ter).

 

En d'autres termes, les collaborateurs d'entités qui se feraient enregistrer à leur insu sont en droit de déposer une plainte auprès de la police ou de Ministère public du canton où a eu lieu l'enregistrement.

Ce site n'utilise que deux cookies: Un pour indiquer temporairement aux serveurs la langue que vous avez choisie lors de la configuration de vos outils informatiques. Un autre pour rappeler aux serveurs votre choix d'accepter les présentes conditions, afin d’éviter de reposer la question à la prochaine visite. En poursuivant la consultation de notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus, ainsi que l'enregistrement temporaire sur les serveurs de quelques données personnelles à des fins techniques. En savoir plus.