Préposé à la protection des données et transparence Jura-Neuchâtel

Utilisation de Google Analytics (2018.2331)

Protection des données

Les entités soumises à la CPDT-JUNE sont-elles en droit d'utiliser Google Analytics ?

Avis du PPDT 2018.2331 publié le 13 mars 2019

Les entités sont vivement encouragées à se séparer de Google Analytics, ou à tout le moins mettre en œuvre quelques mesures exposées ci-après.

L'internaute doit être informé de l'utilisation de Google Analytics et des conséquences lors de son arrivée sur un site d'une entité soumise à la CPDT-JUNE. Idéalement, il est encouragé d'utiliser les mêmes bandeaux que ceux qui apparaissent pour informer de la présence de cookies. Un lien sur des conditions générales figurant en bas de page paraît insuffisant pour répondre aux exigences des règles de protection des données.

Cependant, cette solution n'est possible que si l'entité n'impose pas aux citoyens de se rendre sur son site pour obtenir des prestations ou des informations supplémentaires.

Pour remédier à ce problème, il est envisageable de paramétrer les outils de manière à ce que Google Analytics ne traite qu'une partie de l’adresse IP et éviter que Google arrive à identifier l'internaute par un recoupement d’informations a posteriori. Malheureusement, il est difficile d'avoir la certitude que ces conditions soient remplies.

C'est pourquoi, le PPDT encourage vivement une suppression de l’outil Google.

Ce site n'utilise que deux cookies: Un pour indiquer temporairement aux serveurs la langue que vous avez choisie lors de la configuration de vos outils informatiques. Un autre pour rappeler aux serveurs votre choix d'accepter les présentes conditions, afin d’éviter de reposer la question à la prochaine visite. En poursuivant la consultation de notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus, ainsi que l'enregistrement temporaire sur les serveurs de quelques données personnelles à des fins techniques. En savoir plus.